Archives mensuelles : octobre 2013

news


Vous êtes ici : Home » news

Article sur touch-arts.com




Article sur touch-arts.com

C’est avec plaisir que nous avons découvert et écouté pour vous Broc VS Black 10’ : La rencontre entre des producteurs de Hip Hop fondus de jazz, funk soul et rock (Broc, fondé par Dipiz et Okazz) et le rappeur Black 10, rappeur conscient qui sait de quoi il parle et qui aime la musique avant d’aller se vautrer dans le champagne et les paillettes. Ces amoureux du son évoluent dans une démarche de production indépendante et originale. De prime abord, on se dit que la production n’a rien à envié aux productions hip hop actuelle : instrus nickels et créative, très bon mastering, des beats entraînant et de bon phrasé. On a affaire à du hip hop, du vrai ! Les instrus sonnent oldskool de par l’éclectisme des samples arrangés avec cohérence et inventivité : Un petit riff de rock et un rythme funky accompagne des sessions scratch acérées. On est très loin des productions pesantes et oppressantes de certains beatmakers de rap français ! Il faut dire que l’équipe de Broc est composée de vrais spéléologues du plastique noir : Chevaliers errants en quête de bon son, ces mordus de vinyles écument vides greniers et brocante à la recherche de perles à sampler. L’album représente bien cette passion pour ce format : Le vinyle de couleur brune est un bien bel objet. Ces productions accompagnent Black 10’, rappeur grignois (région parisienne) doté d’une puissance vocale impressionnante, d’un phrasé détonnant et de lyrics qui changent des plaintes geignardes et autres auto-fellations vantardes de certains rappeurs français qui jouent les gros durs. « Combattons la nullité par de la qualité » confie-t-il au site « Le bourlingueur du net » Un mec qui parle vrai, on respire. Pas mégalo pour un sou, il alterne les sujets tantôt avec légèreté, tantôt avec gravité avec une écriture précise, incisive et inventive. Il multiplie sur l’album les collaborations avec chanteurs, musiciens et MC’s. Pas de place pour la haine ici à part contre la médiocrité du rap français, son formatage et les MC’s qui crachent leur venin et jouent au gangsters (Comme sur les morceaux « J’rap depuis l’époque », « MC fous moi le camp ») La nostalgie est aussi un thème qu’affectionne le rappeur : Le morceau au beat bien funky « Enfant des années 80 », rappellera de bons souvenirs à certains. Certains morceaux, plus engagés (comme « ce monde ») nous montre que Black 10′ est quelqu’un de conscient et qui a des choses à dire. Broc VS Black 10’, un album de Hip Hop alternatif sans concession, un « rap sans artifice » : Des beatmakers qui assurent, un rappeur qui envoient, des guests qui savent apporter leur touche pour faire de cet album un mélange varié et cohérent pour une création qui redonne son sens premier au hip hop : Le mélange des genres et une ouverture d’esprit. Le Hip hop indépendant a encore de beaux jours devant lui ! Lien de l’article